Accueil / Blog / Les avantages des mémoires de traduction

Les avantages des mémoires de traduction

2016-03-03
Les avantages des mémoires de traduction

 

Mémoire de traduction : l’outil indispensable pour tous

Une mémoire de traduction est une base de données informatisée constituée et alimentée par les traductions réalisées au fil du temps, grâce à l’utilisation d’un outil de TAO (Traduction assistée par ordinateur).

 

Gain de qualité

En effet, puisqu’une mémoire de traduction compile l’ensemble du travail réalisé, il est aisé pour un traducteur de la consulter à tout moment. Cela lui permet de garantir la cohérence de la terminologie mais également du style à adopter.

Pour une LSP, et surtout pour le chef de projets, une mémoire de traduction permet de réaliser certains contrôles de la qualité de façon plus efficace. A l’instar du traducteur, ce dernier peut lui aussi vérifier l’homogénéité des traductions. Cette base de données, souvent créée pour un client donné, est utile à tous les clients. De plus, elles sont quasi-indispensables pour les pour les clients habitués à travailler avec certains traducteurs en particulier. En période de vacances, ou tout simplement d’indisponibilité, la LSP peut fournir un export ou un sous-ensemble pertinent de sa mémoire au traducteur qui se verra exceptionnellement confié le job.

Pour les projets réalisés en groupe, certains outils de TAO proposent même des mémoires de traductions disponibles en ligne sur une plate-forme sécurisée. Seuls les traducteurs concernés et le chef de projet y ont accès. Cette fonctionnalité permet à chacun d’assurer la cohérence de la traduction tout au long du projet.

 

Gain de temps

Puisque le rôle premier des mémoires de traduction est de compiler des traductions, elles contribuent à accélérer le processus de traduction. Premièrement parce qu’elles permettent de réutiliser des passages répétitifs et ressemblants en les ressortant sous forme de correspondance exacte et approximative. Ce qu’on appelle alors la pré-traduction permet au traducteur d’avancer plus rapidement sur son projet, en relisant et en modifiant au besoin les passages déjà rencontrés.

Les mémoires de traduction sont également appréciées pour les mises à jour de certains textes (plaquettes publicitaires, sites internet, etc.). Il est en effet beaucoup plus confortable mais surtout fiable de modifier des textes, extraits de brochures par exemple, directement dans une mémoire de traduction.

 

Gain d’argent

Grâce aux éléments précédemment développés, les acteurs de la traduction peuvent réaliser des économies. En effet, les passages issus de la mémoire de traductions permettent aux clients de ne pas se voir facturer plusieurs fois des passages récurrents voire redondants de leurs projets de traduction.

Le système de correspondances exactes et approximatives permet à de nombreuses LSP de faire des économies lorsqu’elles achètent de la traduction. Souvent, ces dernières appliquent un tarif dégressif en fonction du degré de certitude des correspondances trouvées. Dans certains cas, leurs clients peuvent également bénéficier de ce système.

 

Gain de praticité

- Les langues sont vivantes, il est donc tout naturel que les mémoires de traduction le soient elles aussi. Ces bases de données sont dynamiques, c’est-à-dire qu’elles sont éditables à l’infini. A tout moment, le traducteur ou le chef de projets peut la modifier, et y ajouter ou supprimer des entrées. Si un client décide de modifier sa terminologie, ou décèle une erreur passée à la trappe, il est possible de modifier rapidement et simplement toutes les entrées concernées.

- Selon l’outil de TAO utilisé, les mémoires de traduction sont plurilingues. Cela signifie que, chacun à son niveau, la LSP, le traducteur voire même le client, peut se constituer une mémoire unique, pour la totalité des traductions qu’il réalise ou fait réaliser.

- De nos jours, les traducteurs ont même la possibilité de consulter leurs mémoires de traduction quand ils le souhaitent, et surtout où ils le souhaitent. En effet, il existe des plateformes en ligne, telles que WebBased LookUp, qui permettent d’accéder de manière sécurisée et personnelle aux mémoires de traduction afin de les consulter ou d’y effectuer une recherche.

- Les mémoires de traduction peuvent aussi s’avérer utile pour la recherche de clients. En effet, il n’est pas rare qu’en plus des tests, le prospecteur se voit demander un ou plusieurs extraits de ce qu’il est capable de fournir. Grâce aux mémoires de traduction, il est facile de réaliser un export de ces dernières afin de fournir rapidement un échantillon de traduction.

- Cette possibilité d’exporter les traductions est également intéressante pour les clients. Quelle qu’en soit la raison, le client peut récupérer ses données, les conserver, les modifier, voire même les transmettre à différents prestataires.

 

 

Retour au blog principal