Accueil / Blog / Oeufs, hareng, fromage et squelettes de Pâques

Oeufs, hareng, fromage et squelettes de Pâques

Oeufs, hareng, fromage et squelettes de Pâques

Les coutumes pascales varient considérablement d’un endroit du monde à l'autre. Certaines, comme la chasse aux œufs de Pâques, peuvent sembler familières à la plupart de nos lecteurs, car celle-ci est organisée dans de nombreux pays en Europe et dans d'autres parties du monde.  D'autres sont moins communes, car propres à une région. Découvrez ici quelques-unes des traditions pascales les plus remarquables.


Grèce

Le matin du samedi de Pâques, un événement traditionnel de " lancer de pots " a lieu à Corfou, en Grèce. Les gens jettent des pots et bols d'argile par les fenêtres, qui viennent s’écraser dans la rue. On pense que cette coutume viendrait des Vénitiens, qui jetaient de vieux objets le soir du Nouvel An. D'autres prétendent que le fait de se débarrasser des casseroles et des poêles est une manière d’accueillir le printemps, et symbolise un nouveau départ : les récoltes seront conservées dans des pots neufs.

Chypre

Il est courant dans de nombreux pays de teindre les œufs pour Pâques, mais les Chypriotes n'utilisent qu'un seul colorant, rouge. S’appuyant fortement sur la tradition chrétienne, la couleur rouge symbolise le sang versé du Christ, mais aussi la joie de la Résurrection. Les œufs, traditionnellement teints le Jeudi saint, sont consommés à Pâque, peu après le service religieux de la nuit. Mais avant cela, les Chypriotes peuvent s’adonner au petit jeu du "coup de l'œuf". Chacun prend un œuf et cherche à taper celui d’un autre convive. Celui qui réussit à casser l'œuf des autres sans casser le sien, gagne. Le vainqueur est censé avoir de la chance toute l'année.

Italie

En Italie, Pâques est une période de culture de traditions très intéressantes remontant à plusieurs centaines d'années.  Une coutume inhabituelle et spectaculaire appelée Scoppio del Carro a notamment lieu le dimanche de Pâques à Florence.  Ce jour-là, un chariot rempli de feux d'artifice est mis à feu devant des milliers d'habitants et de touristes. L'événement se rapporte à la Résurrection du Christ, mais ses origines remontent à bien plus tôt, et au culte païen de la moisson. Beaucoup de Toscans pensent que l'explosion augure de bonnes récoltes et garantit la prospérité pour l'année qui vient.
Une autre tradition intéressante a lieu le lundi de Pâques dans la ville de Panicale, en Ombrie, où les habitants organisent un concours de rouler de fromage, le Ruzzolone. C'est une tradition vieille de 3000 ans, d’origine étrusque. Les compétiteurs utilisent des bâtons de bois pour faire rouler une meule de fromage pecorino le long d'un parcours et l'objectif, avec pour objectif d’atteindre la fin du parcours en le moins de coups possible.

France

Si vous êtes à Haux, dans le Sud-Ouest de la France (Gironde) le lundi de Pâques, n’oubliez pas d’amener votre fourchette avec vous. Chaque année, une omelette géante est servie sur la place principale de la commune. Plus de 4 500 œufs sont utilisés, pouvant nourrir environ 1 000 personnes ! La tradition aurait ses racines à l'époque napoléonienne. Alors que Napoléon et son armée traversaient le Sud de la France, ils s'arrêtèrent à Haux pour manger et les habitants leur servirent des omelettes. Napoléon aurait été tellement impressionné par leur goût qu'il aurait fait ramasser par les locaux tous les œufs disponibles pour la confection d’une énorme omelette pour son armée le jour suivant.

États-Unis

Bien que la recherche des œufs de Pâques soit une tradition dans de nombreux pays du monde entier, il semble que le « Egg Roll » qui a lieu à Washington soit la plus connue. Organisé chaque année depuis plus de 130 ans sur la pelouse de la Maison-Blanche, ce jeu a des règles très simples : les enfants sont censés ramasser autant d'œufs qu'ils peuvent en trouver. Le gagnant étant évidemment celui qui en a déniché le plus. Après une chasse réussie, les enfants prennent part à une autre compétition : rouler des œufs sur la pelouse. Il s’agit d’atteindre la ligne d'arrivée le plus tôt possible sans casser son œuf en route.

Finlande

Les enfants de ce pays nordique se déguisent en sorcières, se peignent le visage, mettent une écharpe autour de leur tête, portent des branches de saule ornées de plumes et demandent aux gens dans la rue des œufs en chocolat. Dans certaines régions de l'Ouest de la Finlande, des feux sont allumés le dimanche de Pâques - une tradition nordique fondée sur la croyance que les flammes chassent les sorcières qui volent sur des balais entre le Vendredi saint et le dimanche de Pâques.

La République tchèque

Si vous prévoyez de visiter la République tchèque pour Pâques, vous feriez mieux de regarder autour de vous avec attention ! Il y a ici une coutume qui veut que le lundi de Pâques, les hommes frappent - par plaisanterie - les femmes avec des badines en saule ornés de rubans. Le saule étant le premier arbre à fleurir au printemps, donc on croit que ses branches donnent aux femmes la vitalité et la fertilité pour lesquelles l'arbre est bien connu.

Pologne

En Pologne aussi, vous devriez surveiller vos arrières le lundi de Pâques, sinon vous risquez la douche froide ! Une tradition populaire veut que l'on s’asperge d'eau ce jour-là. Cela peut être fait au pistolet à eau, ou même à plein seau ! Traditionnellement, c'étaient les garçons qui essayaient de verser de l'eau sur les filles. Mais de nos jours, n'importe qui peut finir par être trempé, quel que soit son sexe !

Les Philippines

Les rites de Pâques à San Pedro Cutud près de Manille aux Philippines suscitent la controverse chaque année. Ceci est dû aux célébrations du Vendredi saint, qui s'accompagnent d'une douloureuse cérémonie d'autoflagellation et de l’authentique clouage de volontaires à la croix, avec des clous de 10 centimètres ! Bien que l'Eglise appelle clairement à la cessation de ces pratiques draconiennes, les processions sanglantes suscitent un intérêt sans faille dans ce pays asiatique très chrétien. Le rituel de San Pedro Cutud et est une attraction touristique qui attire des curieux du monde entier, chaque année.

Espagne

A Verges (Gérone), le Jeudi saint est célébré d'une manière très spéciale, et plutôt glaçante : dans les rues de la ville, se déroule un défilé nocturne de cinq squelettes qui dansent au rythme des tambours. Cette danse macabre est une cérémonie étrange, au cours de laquelle cinq personnes déguisées en squelettes errent dans les rues de la ville éclairées uniquement par la lumière des torches. Les morts sont accompagnés par des habitants revêtus de longues robes noires. La "Danse de la Mort" est un prélude théâtral qui fait partie intégrante de la procession de Verges et symbolise la précarité de la vie.


Irlande

L'Irlande accueille certaines des coutumes pascales les plus intéressantes, notamment le défilé qui a lieu le Samedi saint et est mené par un boucher local qui tient un bâton surmonté d’un hareng. Le rituel symbolise le jeûne, car pendant le Carême, la plupart des gens mangent du poisson plutôt que de la viande en signe d'abnégation et de sacrifice. Les participants à la marche frappent le hareng avec divers objets, exprimant ainsi leur lassitude du jeûne et leur volonté de commencer à faire la fête. Enfin, le hareng est jeté et remplacé par une patte de bélier ornée de fleurs. Ceci marque la fin de la période de jeûne.

Mexique

Le samedi de Pâques, les Mexicains participent traditionnellement à la cérémonie de " l'incendie de Judas ". Selon la coutume vieille de plusieurs dizaines d'années, des marionnettes en papier représentant Judas, le diable ou toute autre personnification du mal, sont brûlées ce jour-là. A l'origine, les marionnettes représentaient Judas Iscariote, mais aujourd'hui, outre la figure biblique, on peut trouver aussi des squelettes, ou des politiciens qui se sont tristement illustrés aux yeux des Méxicains. Ces dernières années, les marionnettes les plus populaires sont celles de Donald Trump, qui est représenté comme un diable cornu, affublé d’oreilles d'âne et de dents saillantes.

Pays africains

Dans toute l'Afrique, beaucoup d'attention est accordée à la décoration des maisons et des églises. Les églises et les maisons de prière sont ornées de décorations appelées "vitenge" et "kanga". Des décorations en forme de papillons sont confectionnées à partir de fleurs et de feuilles de bananiers. Bien évidemment, l’aspect artistique, en particulier le chant et la pratique des percussions, tient une grande place dans l’ensemble du rituel.

Allemagne

Dans certaines régions d'Allemagne, une coutume populaire est de décorer les arbres avec des œufs colorés. Cette tradition d'Ostereierbaum remonte à plusieurs siècles. L'arbre le plus connu de ce type, appelé Saalfelder Ostereierbaum, est un pommier situé dans le jardin de M. Volter Kraft. Ce dernier décore son arbre depuis la Pâques de 1965, chaque fois avec des résultats de plus en plus somptueux. L'an dernier, il a orné son arbre de 700 œufs !

Danemark

Au Danemark, la tradition d'envoyer des poèmes aux membres de la famille ou aux amis est toujours vive. Au lieu d'une signature, l'auteur d'un poème y met autant de points qu'il y a de lettres dans son nom. Pendant les retrouvailles de Pâques, on doit deviner qui nous a envoyé le poème. Une personne qui ne parvient pas à identifier correctement l'auteur doit lui offrir un œuf en chocolat.

Retour au blog principal