Accueil / Blog / Rédaction et traduction, zoom sur ces deux métiers

Rédaction et traduction, zoom sur ces deux métiers

Rédaction et traduction, zoom sur ces deux métiers

Le content marketing est un axe très important pour toute entreprise qui se respecte. En 2019, ceux sont près de 91 % des entreprises B2B qui ont mis en place une stratégie de contenu et 86 % pour le B2C. Les métiers de la rédaction prennent donc une place importante dans la vie professionnelle et interviennent aussi bien, sur les supports digitaux que sur les médias (TV, podcast, print).

La rédaction de ces contenus est un travail long et conséquent surtout s’ils interviennent sur un site internet ou sur des fiches techniques très détaillées.

Alors, quand vient le besoin de décliner l’ensemble de ces textes dans les différentes langues ciblées, cela soulève une question simple : doit-on rédiger de nouveau entièrement les textes ou peut-on simplement les traduire ?

 

Le métier de la rédaction web

Afin de recentrer le sujet, nous allons parler de rédaction et de traduction pour le web. Un contenu rédactionnel de qualité est indispensable pour bien communiquer sur Internet et être visible sur les moteurs de recherche.

L’importance que prennent les réseaux sociaux, les blogs ou encore les podcasts retranscrits, placent le métier de rédacteur web en top position.

Son rôle est simple, il est le garant des contenus textes qu’il produit pour un site internet, un blog ou une application web. Il doit respecter la charte éditoriale définie par l’entreprise, mais aussi toutes les règles indiquées par Google afin de garantir un bon positionnement sur les résultats de recherches.

Il doit respecter les étapes suivantes

  • Étudier le sujet transmis par le client
  • Effectuer les recherches sur ce sujet via des sources de confiance
  • Croiser les informations afin de veiller à leur fiabilité
  • Définir les bons mots-clés pour optimiser le contenu pour le SEO
  • Rédiger le contenu et citer toutes les sources
  • Intégrer tous les éléments de référencement (balise title, meta, hn)
  • Procéder à la publication

 

Le métier de la traduction web

Le traducteur en ligne est chargé de traduire des documents écrits d’une langue source (le français par exemple) vers une langue cible (l’anglais par exemple).

Le rôle du traducteur est de rédiger des documents parfaits en transmettant exactement le sens du document d’origine. Il y a donc un réel travail non pas de traduction mot à mot, mais de rédaction avec des expressions et tournures de phrases spécifiques à la langue.

Le traducteur exerce uniquement dans quelques domaines de spécialisation de son choix, en fonction de ses affinités, de son parcours et de ses compétences. Il ne peut pas maîtriser l’ensemble des domaines, marchés et langues. C’est impossible et c’est pour cela que des agences de traductions professionnelles existent. Elles permettent de mettre en relation un besoin avec un expert d’un sujet et d’une langue.

Par exemple, un traducteur qui a longtemps travaillé dans le tourisme peut être spécialisé dans les traductions qui touchent au domaine du voyage. D’un autre côté, un fan de basket et de rugby peut être spécialisé dans le sport.

 

Le lien qui unit ces deux métiers

Vous l’aurez compris, il existe un lien fort entre ces deux métiers. Le travail de traduction ne se résume pas à une vulgaire traduction mot à mot, mais à un réel travail de rédaction, d’adaptation et d’optimisation des contenus pour la langue ciblée.

Chaque langue possède des expressions, des tournures, des variantes très spécifiques et on peut dire que les Français sont les rois dans ce domaine ! C’est pour cela qu’une traduction professionnelle est extrêmement importante pour véhiculer une bonne image. La réputation d’une entreprise peut se jouer à des erreurs dans des articles de blog, sur une page du site ou bien dans une plaquette.

Au-delà de la réputation, le meilleur des contenus, s’il n’est pas trouvé, ne sera jamais lu. Le référencement n’est pas égal à chaque pays et les choix de mots-clés ne seront pas les mêmes d’une région à une autre.

Le traducteur passera donc par ce travail de rédacteur qui fera toute la force de ces contenus qui représentent un levier critique dans votre communication.

 

Aller plus loin avec la localisation

De nombreuses entreprises ont souvent besoin d’un service qui dépasse celui de la traduction pure et simple. L’internationalisation du commerce mondial demande d’intégrer une dimension culturelle. Ce service s’appelle la localisation et se différencie de la traduction.

La localisation apporte un degré plus important à la traduction. Le traducteur est habitué aux coutumes et traditions de la langue et il est capable d’en percevoir les nuances. En somme, sa traduction finale n’en sera que meilleure.

Ce travail va aussi impacter l’adaptation des supports graphiques, des devises, des formats, des couleurs. Vous pourriez contrarier ou même blesser votre interlocuteur si vous ne véhiculez pas la bonne image par votre traduction (aussi bien textuelle que graphique).

C’est donc un travail bien plus conséquent, mais aussi un atout majeur pour une entreprise souhaitant se créer une solide réputation lors de la conquête d’un marché.

 

Allier rédaction et traduction pour sa stratégie multilingue

On accorde beaucoup d’importance au référencement local, mais lorsqu’on décide de traduire ses contenus, il faut penser aussi à sa stratégie internationale.

Mettre en place un site multilingue est assez simple grâce aux outils et extensions disponibles. Mais comme tout bon projet, il faudra penser en amont toutes les étapes afin de vous assurer d’optimiser au maximum ce nouvel outil marketing.

Nous avons dédié un article pour vous aider à bien construire votre stratégie multilingue via votre site internet, que ce soit une simple vitrine ou bien une boutique en ligne.


Retour au blog principal