article img

La traduction automatique pour vos contenus techniques : quand et comment l’utiliser ?


Les dernières avancées de l’intelligence artificielle vous permettent peut-être de sérieusement envisager la traduction automatique pour tous vos contenus techniques. Mais il vous reste quelques doutes sur sa fiabilité et sa capacité à maitriser une terminologie propre à un secteur industriel spécifique. Vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous explorerons comment cette technologie peut transformer la façon dont vous gérez vos contenus techniques. Nous analyserons dans quelles situations il est approprié d'utiliser la traduction automatique pour vos contenus, d’en comprendre les avantages, mais aussi les limites. 

En tant qu'agence de traduction multilingue spécialisée dans l’industrie, nous comprenons parfaitement vos enjeux de traduction, laissez-nous vous les décrypter pour faire le bon choix ! 


1. Les défis de la traduction technique

Traduire des contenus techniques dans le domaine industriel présente de nombreux défis. La complexité du langage utilisé et des concepts techniques exige une expertise approfondie pour garantir une traduction précise et cohérente. Les termes techniques peuvent avoir des nuances spécifiques qui doivent être correctement interprétées pour éviter toute confusion ou malentendu. De plus, la documentation technique nécessite souvent un style et un format précis et uniforme à respecter, ce qui ajoute une couche supplémentaire de complexité à la traduction. Comprendre ces enjeux est crucial pour évaluer dans quelles mesures la traduction automatique à sa place ou non dans la gestion des contenus techniques.


2. Les avantages de la traduction automatique pour les contenus techniques

La traduction automatique offre plusieurs avantages qui se révèlent précieux dans le secteur industriel. Tout d'abord, sa capacité à traiter rapidement de grands volumes de texte en fait un outil efficace pour les entreprises confrontées à des délais serrés et à des exigences de traduction rapides. De plus, la traduction automatique excelle dans la traduction de contenus standardisés et répétitifs, tels que les manuels d'utilisation et les fiches techniques, où la cohérence terminologique est essentielle. Enfin, son coût, plus bas que la traduction humaine, en fait une option attrayante pour les projets avec des contraintes budgétaires. Cependant, il est important de peser ces avantages par rapport aux considérations de qualité et de précision pour déterminer le bon équilibre entre la traduction automatique et la traduction humaine. 


3. Cas pratiques : dans quels cas la traduction automatique a-t-elle vraiment son utilité ? 

Dans le secteur industriel, il existe plusieurs cas d'utilisation spécifiques où la traduction automatique peut être appropriée. Par exemple, les manuels d'utilisation standardisés, souvent rédigés dans un langage technique prévisible et structuré, peuvent être traduits efficacement par des systèmes de traduction automatique. De même, pour les entreprises nécessitant des mises à jour rapides et itératives de leurs documents et fiches techniques, la traduction automatique peut offrir une solution agile et réactive. Globalement, la traduction automatique est à envisager pour tous les contenus techniques avec des volumes importants où une compréhension générale suffit. Cependant, afin de garantir une traduction de qualité et une bonne cohérence terminologique, il est important d’alimenter l’outil de traduction automatique avec un glossaire technique créé au préalable ou encore avec une mémoire de traduction. 


4. Le duo gagnant : allier technologie et expertise humaine

L'intégration de la traduction automatique avec la traduction humaine offre une approche hybride efficace pour garantir des traductions de haute qualité. En utilisant la traduction automatique comme première étape, suivie d'une révision humaine par des professionnels du secteur, vous pouvez bénéficier de la rapidité et de l'efficacité de la traduction automatique tout en assurant la précision et la cohérence de votre contenu grâce à l'intervention humaine. Cette approche permet de maximiser les avantages de chaque méthode tout en atténuant les risques associés à l'utilisation exclusive de la traduction automatique. 

C’est d’ailleurs l’approche que nous favorisons chez Powerling, et nous pouvons compter sur notre réseau de traducteurs professionnels, chacun spécialisé dans une industrie, pour apporter une relecture avisée et ainsi affiner ou corriger certaines approximations. 


5. Limites et considérations

Malgré ses avantages, la traduction automatique présente certaines limites dans le domaine technique. Les systèmes de traduction automatique peuvent avoir du mal à saisir les nuances des termes techniques et à maintenir une cohérence terminologique. Ce risque est largement accru lorsqu’il s’agit d’une activité industrielle de niche et que l’intelligence artificielle en question ne dispose pas d’une base de connaissances solides sur cette activité. Sans glossaire ou mémoire de traduction, le risque d'erreurs et d'ambiguïtés est alors bien plus élevé dans les traductions automatiques, ce qui peut compromettre la précision et la qualité du contenu. Par conséquent, il est essentiel de superviser attentivement le processus de traduction automatique et de combiner judicieusement cette méthode avec la traduction humaine pour garantir des résultats optimaux. 

D’autre part, pour certains contenus, comme les articles de blog technique, il est préférable de directement faire appel à des traducteurs spécialisés qui pourront traiter le sujet sous un angle différent selon la langue cible et adapteront le contenu avec une vraie réflexion sur le secteur et son environnement, bien différent d’un pays à l’autre. 


En conclusion, la traduction automatique de vos contenus techniques peut être une option intéressante qui offre rapidité, efficacité et rentabilité. Elle est particulièrement adaptée pour les larges volumes, les contenus répétitifs et standardisés tels que les fiches techniques, notices et manuels d’utilisation. Cependant, il est important de reconnaître ses limites et de l'utiliser de manière judicieuse, en veillant d’une part à l’alimenter d’un glossaire technique et de mémoire de traduction pour garantir une bonne cohérence des termes techniques. Enfin, en intégrant la traduction automatique avec une relecture avisée par un expert du secteur, vous pourrez bénéficier de traductions rapides et économiques sans compromettre la qualité et la précision de votre contenu technique.

Vous hésitez encore sur la meilleure approche à adopter pour traduire vos contenus techniques ? N’hésitez pas à contacter notre équipe qui analysera vos contenus et vous proposera la meilleure option compte tenu de vos besoins et de votre budget. 

NEWS : Powerling a récemment fait l’acquisition du groupe WCS.

Pour en savoir plus, cliquez ici !